Octobre rose – Le dépistage

Le dépistage précoce : une priorité, soyons tous acteurs de notre santé !

Aujourd’hui le cancer du sein concerne 1 femme/8 !
Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes. 

Une détection précoce permet un taux élevé de guérison et de réduire considérablement l’agressivité des traitements. 


Un suivi régulier est recommandé dès l’âge de 25 ans.

Vous devez être régulièrement suivie par votre médecin traitant, par un gynécologue ou par votre sage-femme.

Il est recommandé de faire réaliser un examen clinique des seins (palpation) une fois par an au moins. Cet examen rapide et indolore permet de détecter une éventuelle anomalie et votre médecin n’hésitera pas à vous prescrire des examens en cas de doute. 


Il est bon de bien connaître son anatomie, sa morphologie et de signaler rapidement toute modification qui vous paraîtrait nouvelle et anormale. 

Adressez-vous à votre médecin si vous repérez les symptômes suivants :

  • L’apparition d’une boule dans le sein ou sous un bras,
  • Une modification de la peau : rétraction, rougeur, œdème ou aspect de peau d’orange,
  • Une modification du mamelon ou de l’aréole qui entoure le mamelon,
  • Une rétraction, un changement de coloration, un suintement ou un écoulement ;
  • Des changements de forme de votre sein.

 Ces signes ne signifient pas forcément que vous avez un cancer du sein mais doivent vous conduire à prendre un avis médical auprès de votre gynécologue ou du généraliste dès que vous repérez l’anomalie.

Avant l’âge de 50 ans, il est inutile de recourir à des actes de dépistage du cancer du sein, sauf si vous avez un niveau de risque considéré comme élevé ou très élevé, notamment en cas d’antécédent familial de cancer du sein. Le calendrier des examens de dépistage vous sera alors communiqué par votre médecin traitant. 

C’est entre 50 et 74 ans que les femmes sont le plus exposées.

En France, Le dépistage organisé concerne toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes et n’ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge.

Pendant cette période de vie, les femmes peuvent bénéficier, tous les 2 ans, sur invitation, de mammographies de dépistage : un moyen simple, de qualité et gratuit pour détecter un cancer du sein le plus tôt possible.

Un examen clinique régulier de vos seins, une consultation précoce en cas d’anomalie, le respect du calendrier des examens de dépistage, permettent de réduire significativement le risque d’avoir un cancer du sein avancé et d’augmenter vos chances de guérison.

Toutes actrices de votre santé !

Partager sur :

COOKIES
Nous utilisons des cookies pour vous permettre de visiter et d'utiliser notre site. Certains cookies sont nécessaires à son fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés. D'autres cookies de collecte de données nous aident à améliorer la pertinence de notre contenu. Ces cookies ne sont activés que si vous consentez à leur utilisation en cliquant ci-dessous.