Required field

E-mail's format isn't correct

Votre demande a été enregistrée, nous vous contacterons dès que possible.

There is an error

Phone number format isn't correct

There is an error

What do you need ?

Step 1/2

MY MEDICAL SUITCASE

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE

Qu’est ce que la chirurgie orthopédique et traumatologique ?

La chirurgie orthopédique et traumatologique prend en charge les différentes affections des membres supérieurs, des membres inférieurs et de la colonne vertébrale, qu’il s’agisse d’un acte d’urgence, de séquelles d’accident (chirurgie secondaire), d’affection dégénérative (tendinopathies, arthrose) ou encore qu’elles soient liées à la pratique du sport.

Elle concerne les traumatismes des os, des muscles, des tendons et des articulations et englobe toutes les opérations des plus courantes aux plus complexes.

Nous prenons en charge l’ensemble de ces pathologies grâce à une équipe de chirurgiens orthopédistes et de neurochirurgiens hautement spécialisés dans chaque articulation, formés dans des centres d’excellence en France et partout en Europe.

Objectif principal

La chirurgie a comme objectif la conservation et la restauration du mouvement, avec un retour à la vie active dans les meilleurs délais, aussi bien pour les activités sportives que professionnelles.

Pour cela nous vous proposons une prise en charge ultra spécialisée et personnalisée, avec les techniques opératoires les plus modernes.

Les pathologies les plus courantes

main

Le syndrome du canal carpien est la compression du nerf médian sous le ligament annulaire antérieur du carpe. Il est responsable des symptômes de paresthésie (trouble de la sensibilité tactile) ou fourmillements des doigts de la main, accompagnés de phénomènes douloureux pouvant entrainer des réveils nocturnes réguliers

main

La survenue d’un doigt à ressaut ou « à ressort » est liée au conflit des tendons fléchisseurs des doigts, et plus particulièrement à l’épaississement de la synoviale des tendons qui gêne le libre jeu, le glissement des tendons fléchisseurs avec leur gaine de réflexion. Ce conflit est d’intensité variable, il peut aller jusqu’au blocage des doigts et à la rupture des tendons dans les formes les plus sévères.

Arthroscopie de l’épaule. L’arthroscopie est une technique chirurgicale mini-invasive. L’utilisation d’une caméra de vidéochirurgie et d’instruments miniaturisés permet de réaliser les gestes opératoires par de mini incisions.

Kyste du poignet (arthro-synovial). Il s’agit d’une tuméfaction douloureuse ou non sur le dos ou la paume de la main. Ce dernier traduit le passage de liquide articulaire depuis l’articulation du poignet. Complètement bénigne, la taille de ce kyste est évolutif et peut en l’absence de douleurs se révéler inesthétique ou provoquer une gêne.

coiffe rotateur

Rupture de la coiffe des rotateurs. La coiffe des rotateurs est l’ensemble des muscles entourant l’articulation principale de l’épaule. Ces différents muscles se terminent par une « nappe » de tendons (coiffe) qui s’attachent autour de la tête de l’humérus. Dans différentes situations, la coiffe des rotateurs peut être en souffrance.

Rhizarthrose (arthrose trapézo-métacarpienne). La rhizarthrose est l’usure du cartilage à la base du pouce. Souvent lié à une forte utilisation de la main dans le cadre sportif ou professionnel, l’épidémiologie est principalement féminine.

Les techniques chirurgicales

Main et poignet :

Kyste du poignet (arthro-synovial) :

Plusieurs méthodes peuvent être proposées concernant le traitement allant de l’infiltration écho guidée à l’ablation chirurgicale.

Syndrome du canal carpien

On pratique un électromyogramme qui est un examen permettant de calculer l’influx électrique délivré par les nerfs aux muscles du poignet. Il permet d’affiner le diagnostic et d’adapter le traitement. Des techniques modernes de vidéo-chirurgie permettent une incision miniaturisée ainsi que des suites post opératoires plus rapides.

Doigt à ressaut :

La prise en charge peut proposer de réaliser une infiltration cortisonée échoguidée  ou une chirurgie ambulatoire nécessitant une incision miniaturisée.

Rhizarthrose (arthrose trapézo-métacarpienne) :

La prise en charge peut proposer de réaliser une trapezectomie associée ou non à une ligamentoplastie ou bien lorsque les examens diagnostic l’autorisent la réalisation d’une prothèse trapézo-métacarpienne.

Épaule : 

Rupture de la coiffe des rotateurs :

De la tendinopathie inflammatoire à la tendinopathie calcifiante en passant pas la tendinopathie transfixiante, toute une gamme de solutions chirurgicales peuvent être proposées par votre chirurgien selon les examens d’imagerie.

Prothèse d’épaule

 

 

Avant et après l’opération

– Des imageries complémentaires pourront être réalisées sur place

– La prise en charge ambulatoire est la règle même si certaines chirurgies de l’épaule nécessitent une à deux journées d’hospitalisation.

– Objectif zéro douleur : prise en compte et gestion de la douleur

– Concernant la rééducation, si elle est nécessaire, elle sera débutée dans notre service avec les KINÉSITHÉRAPEUTES spécialisés et pourra être poursuivi au retour à la maison.
Dans tous les cas, un programme d’auto rééducation quotidien sera prescrit accompagné de consignes précises.

– Le suivi post opératoire s’adapte à votre situation : téléconsultations, consultations lors de vos séjours parisiens … notre équipe détermine avec vous le suivi à mettre en place.

.
.

ROMPU À L’ACCUEL D’UNE PATIENTÈLE INTERNATIONALE, NOS CENTRES SPÉCIALISÉS S’APPUIENT SUR UN RÉSEAU DE SOINS COMPLET IMPLIQUANT MÉDECINS ANESTHÉSISTES, MÉDECINS RADIOLOGIQUES, CHIRURGIENS, SOINS INFIRMIERS, KINÉSITHÉRAPEUTES, ORTHÉSISTES.